ASSURANCE INCAPACITÉ D TRAVAIL

L’assurance qui vous aide à protéger votre économie en cas d’incapacité temporaire au travail.

Si, en raison d’une maladie ou d’un accident, vous ne pouvez pas exercer votre activité ou vous rendre à votre lieu de travail, vous recevrez une indemnité pour chaque jour d’absence.

Connaissez-vous la réalité d’un travailleur indépendant lorsqu’il est en arrêt maladie ?

En cas d’incapacité de travailler et d’arrêt maladie, dans la plupart des cas, les revenus diminuent, car ils ne perçoivent pas la même somme qu’en étant actifs. De plus, les dépenses restent constantes, voire augmentent.

La réalité d’un travailleur indépendant en arrêt maladie est la suivante :

299 euros le premier mois !

C’est insoutenable pour n’importe quelle famille. Les travailleurs indépendants dépendent des revenus qu’ils génèrent par leur travail. En cas d’incapacité temporaire de travailler, c’est cette assurance qui travaillera pour vous, apportant les revenus nécessaires à votre économie. C’est la mission de cette assurance.

L’assurance d’incapacité temporaire compense la diminution des revenus et l’augmentation éventuelle des dépenses lorsque vous êtes en arrêt maladie et ne pouvez pas travailler. Vous recevez une indemnité journalière pour chaque jour où vous êtes temporairement incapable d’exercer votre profession ou votre activité professionnelle.

PAIEMENT RAPIDE

 Une aide financière pour faire face aux dépenses imprévues d’un congé médical.

MODALITÉS

Deux options au choix. Classique ou Barémé.

LIMITES D’INDEMNISATION

Vous pourrez percevoir une indemnité journalière pour chaque jour d’arrêt maladie jusqu’à un maximum de 2 ans.

À BARÈME

Assurance indemnisation en cas d’incapacité de travail due à une maladie et/ou des accidents, à travers une indemnisation unique, indépendamment de la durée de l’arrêt, conformément à la grille tarifaire établie pour chaque pathologie.

Le versement de l’indemnité peut être effectué dès le début de l’arrêt, dès la présentation du certificat d’arrêt de travail ou de sinistre, sans avoir besoin du certificat de fin d’arrêt. Le calcul de l’indemnisation est effectué en appliquant la grille tarifaire correspondante à la pathologie et ce, dès le premier jour d’arrêt.

CLASSIQUE

Assurance indemnité journalière en cas d’arrêt de travail pour maladie et/ou accident, survenu aussi bien dans le cadre professionnel que dans la vie privée.

Le paiement de l’indemnité s’effectuera à la remise du certificat de reprise du travail, recevant ainsi le montant quotidien convenu pour tous les jours d’arrêt. En cas de sinistres de longue durée, des paiements anticipés peuvent être demandés à partir du 40e jour d’arrêt de travail.

Service supplémentaire

Si l’arrêt de travail se prolonge en raison de l’attente d’un test, DKV prend en charge le coût du test et propose un centre pour sa réalisation.

Prestation spéciale pour la naissance/l’adoption : 20 fois l’indemnité souscrite.

Conseils médicaux par téléphone et deuxième avis médical pour les maladies graves.

Accès à des services à des tarifs spéciaux via le Club de Santé et Bien-être de DKV.

Questions fréquemment posées sur les assurances d’incapacité de travail

CLASIQUE. Assurance d’indemnisation quotidienne en cas d’arrêt de travail pour maladie et/ou accident, survenu aussi bien dans le cadre professionnel que dans la vie privée.

BARÉMÉ. Assurance d’indemnisation en cas d’incapacité de travail due à une maladie et/ou des accidents, à travers une indemnisation unique, indépendamment de la durée de l’arrêt, selon le barème établi pour chaque pathologie.

Si l’assurance est de type classique, le paiement de l’indemnité s’effectuera lors de la présentation du certificat de reprise du travail, et c’est à ce moment-là que vous recevrez le montant quotidien convenu pour tous les jours d’arrêt. En cas de sinistres de longue durée, des paiements anticipés peuvent être demandés à partir du 40e jour d’arrêt de travail.

En cas d’une assurance à barème, le paiement de l’indemnité peut être effectué dès le début de l’arrêt, dès la présentation du certificat d’arrêt de travail ou de sinistre, sans avoir besoin du certificat de fin d’arrêt. Le calcul de l’indemnisation est effectué en appliquant le barème correspondant à la pathologie et ce, dès le premier jour d’arrêt.

Les professionnels libéraux qui veulent s’assurer d’avoir des revenus en cas d’arrêt de travail afin de maintenir leur niveau de vie.

Les travailleurs indépendants qui veulent s’assurer de couvrir les frais de leur entreprise s’ils rencontrent des problèmes de santé et doivent être en arrêt maladie.

Les salariés qui veulent couvrir la partie de leur salaire que la Sécurité Sociale ne prend pas en charge.